One pound fish

One pound, two pounds, three pounds

Le nouveau phénomène

Psy, ca vous parle ? LE phénomène de cet été ! Park Jae-Sang alias Psy, sud coréen, a marqué tous les esprits fin 2012. Avec un clip atypique et surtout une chorégraphie hors du commun à coups de déhanchés de cavalier virtuel, Psy est inimitable. Quoi que….des centaines de milliers de parodies ont été faites et ont contribués au phénomène Gangnam Style. Dépassant le milliard de vues, cela donne des idées et des inspirations à certain.

On prend les mêmes et on recommence

Voici le nouveau Psy: Fish Man. Ce pakistanais vivant en Angleterre vendait du poisson sur les marchés anglais. Pour appâter ses clients, il mettait ses talents de chanteur en avant. Propulsé en haut du hit parade « Dance » en Angleterre grâce, à la base, à des vidéos filmées par des passants au marché Queens d’Upton Park, ce pakistanais répondant au nom de Mohammed Shahid Nazir ne s’en remet toujours pas. Et sa famille au Pakistan non plus d’ailleurs ! Ecoutez son tube par ici

Une communication puissante

Axée sur un style particulier et une chanson au rythme entraînant, ces musiques font un carton grâce à un réel échange avec les fans et autres. Le pessimisme étant de nature, ces chansons nous font penser à autre chose de positif et nous changent les idées. Au couleur des pays d’origine, pour le premier avec un touche coréenne et le second une influence Bollywood, elles nous amènent vers l’exotisme et le dépaysement. Cela change des clips assez bateaux et lassants au final.

Le vidéo marketing

Fort de leur succès, Incomabord peut se poser la question: comment ont-ils fait ?

Tout d’abord, Psy et Fish Man ont su se différencier en reprenant les classiques à leur sauce. Ils n’hésitent pas à danser de manière complètement bizarre, vendre du poisson et se rendre ridicule. Ils veulent être à la fois « classy » et « cheesy » pour sortir du lot.

De plus, Incomabord pense qu’ils ont su mettre à profit les leaders d’opinion comme Britney Spears, Katy Perry, Robbie Williams ou Tom Cruise. Ces derniers ont aimé, partagé la vidéo de Psy sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. Cela a réussi à démultiplier le nombre de vues et donc la popularité de ces chanteurs. Le partage est donc le maître mot de ces succès.

Les internautes ont pu aussi se faire plaisir en créant de parodies et des remix des clips. Incomabord peut donc souligner la puissance de YouTube comme un véritable média de masse et l’importance de la vidéo dans une stratégie marketing.

En effet, le vidéo marketing présente beaucoup d’avantages.

  • Le premier est que tout le monde a accès à des vidéos et en parle très rapidement. Elle sont donc très engageantes. Les gens aiment regarder des vidéos distrayantes et surtout, quand ils les aiment, sont plus à même à partager facilement ces contenus vers les réseaux sociaux ou les plateformes de partage.
  • Deuxièmement, les vidéos sont vecteurs de publicité. Elles mettent en avant un produit sous toutes ses formes et poussent le consommateur à l’acte d’achat.
  • Puis, le pouvoir de persuasion joue un rôle majeur. Ici, ces chanteurs doivent persuader les internautes que leur musique est la meilleure et qu’elle est « in ». Elle sont la preuve aussi de la performance de ces chanteurs.
  • Enfin, les vidéos sont accessibles sur tous types de support, que ce soient les PC, tablettes, mobiles…Elles sont vues n’importe où, n’importe quand. Google et, en général, tous les moteurs de recherche, aiment les vidéos. Sachez que YouTube (appartenant à Google) est le 2ème plus gros moteur de recherche au monde avant Bing.

Néanmoins, les vidéos présentent aussi des inconvénients.

  • Premièrement, les vidéos coûtent chères à produire. Elles nécessitent la location de matériels, l’intervention de techniciens etc…Incomabord vous conseille donc de bien prévoir un part importante dans votre budget pour les vidéos.
  • Finalement, les vidéos de qualité sont complexes à réaliser. Il faut tenir compte de plusieurs paramètres: capter le spectateur, ne pas le lasser, conserver l’image de marque…Le spectateur est exigent et le fait ressentir. Il faut donc toujours le surprendre et être pertinent en trouvant le ton juste, ni trop amateur, ni trop pro.

Pour conclure, Incomabord vous rappelle que la vidéo n’est pas un média que l’on peut ignorer. Elle doit faire parti de la stratégie mise en place par votre entreprise, au risque de passer à côté de centaines voire de milliers de clients potentiels.

video-incomabord-lacomabordable

Publicités